Des nouvelles de Photons Canada

Retour à la liste

La photonique comme source d’énergie pour la fabrication de pointe au Canada

17-05-2021

À la recherche d'énergie verte

La fabrication de pointe est définie comme l'utilisation de technologies innovantes pour améliorer les produits ou les procédés. Les industries manufacturières avancées intègrent de plus en plus de nouvelles technologies innovantes dans les produits et les procédés. L'une de ces technologies est la technologie photovoltaïque (solaire) pour la production d'énergie.

Photovoltaïque (PV) une technologie photonique est la conversion de la lumière en électricité en utilisant des matériaux semiconducteurs qui montrent l'effet photovoltaïque utilisé pour la production d'électricité et des photo capteurs. Un système photovoltaïque utilise des modules solaires, chacun comprenant un certain nombre de cellules solaires, qui produisent de l'énergie électrique.

Tel que décrit dans le magazine PV par  JOE BEBON, le Canada a installé 70 MW de PV en 2020. Le Canada a terminé l'année 2020 avec une capacité éolienne totale de 13 588 MW, une capacité solaire totale d'environ 3 000 MW, une croissance importante du stockage de l'énergie et des « prévisions positives pour 2021 », a déclaré Robert Hornung, président et chef de la direction de CanREA, l'Association canadienne de l'énergie renouvelable.

Grâce à une solide recherche photovoltaïque canadienne dans des universités comme l' Universite d'Ottawa, qui améliorere la conversion de l'énergie, le Canada bénéficie d'une valeur ajoutée même s'il ne fabrique pas de cellules solaires. Comme tous les procédés de fabrication utilisent de l'énergie, la production d'énergie rentable par la photonique serait rentable..

En même temps, le domaine de la fabrication peut réduire considérablement son empreinte carbone en utilisant la photovoltaïque. La prochaine génération photovoltaïque est déjà en cours d'élaboration  grâce à la photovoltaïque organique au profit de l'agro-industrie et offrant la possibilité de la production d'énergie électrique à l'intérieur, pour les serres, la transformation des aliments, etc.

Il y a néanmoins un problème qui doit être résolu, comme l'indique l'article publié en novembre 2020  dans National Observer du Canada et rédigé par Leigh Matthews qui stipule: « En 2020, le secteur solaire canadien devrait produire 700 tonnes métriques de déchets provenant de panneaux solaires désuets. D'ici 2030, ce chiffre pourrait atteindre 13 000 tonnes métriques, mais le Canada n'a pas d'installation de recyclage dédiée aux panneaux solaires, ni aucune incitation à une fabrication durable. L'article suggère également une solution, soit « L'investissement dans l'infrastructure de recyclage est important, et des réglementations comme l'EPR (Extended Producer Responsibility)  pourraient aider à promouvoir une plus grande adoption du recyclage de grande valeur. C'est quelque chose que First Solar Inc. tente de développer pour établir la « circularité dans la chaîne de valeur PV ». L'entreprise américaine de photovoltaïque est très présente au Canada, ayant établi au moins trois des plus grandes fermes solaires du Canada.

 

Lien : The glaring problem with Canada's solar sector and how to fix it | Canada's National Observer: News & Analysis November 2020

Lien: Canada installed 70 MW of PV in 2020 - pv magazine International (pv-magazine.com) Jan 2021