Des nouvelles de Photons Canada

Retour à la liste

Photocatalyse : un processus photonique pour désactiver le coronavirus

27-07-2020

Photocatalyse : un processus photonique pour désactiver le coronavirus

Ottawa 22 juillet 2020

Une nouvelle nanotechnologie sans produits chimiques introduite plus tôt cette année comme un moyen de tuer les «superbactéries» par l'Université Rice, utilise, pour capturer et désactiver le coronavirus , une approche photo-catalytique pour la désinfection - appelée «Trap-and-zap».

L'approche nanotechnologique de l'équipe utilise l'impression moléculaire pour absorber et concentrer de manière sélective les virus à proximité d'un site photo-catalytique pour une dégradation efficace.

Les chercheurs ont émis l'hypothèse que l'empreinte moléculaire pourrait permettre une absorption sélective du virus à proximité des sites réactifs, ce qui se traduirait par des taux de désinfection élevés et fiables.

Ce projet pourrait améliorer une séparation plus précise grâce aux absorbants et améliorer les limites de détection des capteurs utilisés dans les efforts de diagnostic et de surveillance.

Lien Photonics media/Biophotonics :

https://www.photonics.com/Articles/Photocatalysis_Could_Be_Used_to_Inactivate/a65761

Pour plus d'information voir: National Science Foundation award abstract

La recherche sur laquelle s'appuie l'approche a été publiée dansEnvironmental Science & Technology (www.doi.org/10.1021/acs.est.9b06926).